Du champ visuel à l’analyse du nerf optique

Les outils d’exploration et de suivi du glaucome

Etude de la structure et de la fonction
Publié le 19 octobre 2006, mise à jour le 5 février 2007
par Odile Barrault
Matériel et appareillage utilisés dans le service d’ophtalmologie de la fondation hôpital Saint-Joseph dans le cadre du diagnostic et du suivi du glaucome.

Dans le cadre d’un premier bilan, les examens fonctionnels et structurels permettent de constater l’état oculaire. Par la suite, ils serviront de référence pour le suivi.

JPG - 15.9 ko
Le département périmétrie
Organisation en salles

La périmétrie

- L’examen standard du champ visuel, ou périmétrie, est pratiqué depuis 1980 en automatique à l’Institut.

JPG - 6.2 ko
Champ visuel
Octopus
JPG - 5.6 ko
Le département périmétrie
Centralisation de la surveillance des examens
JPG - 4.7 ko
Champ visuel
Octopus : l’examen du patient

Le patient est installé dans une des des quatre cabines individuelles, toutes reliées en réseau au "QG" de la périmétrie où une périmétriste surveille tous les écrans et peut, si besoin, ajuster à distance le "centrage" de l’oeil au cours de l’examen.

JPG - 7.5 ko
Champ visuel
Octopus : suivi du déroulement de l’examen à l’écran
JPG - 5.5 ko
Champ visuel
Octopus : contrôle de la fixation
JPG - 5.1 ko
Champ visuel
Goldmann

- Moins utilisé de nos jours en glaucome, l’appareil manuel "Goldmann" est encore pratiqué quand le déficit est tel qu’il ne peut plus être étudié en automatique, ou en complément de ce dernier pour préciser des déficits plus périphériques.
En revanche, dans le cadre de la recherche de déficit d’origine neurologique ou endocrinienne, cet appareil garde toute son utilité.

JPG - 8.8 ko
Champ visuel
Goldmann
JPG - 9.7 ko
Analyse du nerf optique
HRT

La tête du nerf optique et les fibres visuelles sont étudiées à l’Institut par deux machines complémentaires

- Le HRT (Heidelberg Retina Tomograph) : installé dans le service depuis1996, il permet d’analyser, par scanner, la tête du nerf optique (papille) dans ses trois dimensions. Les mises à jour des logiciels donnent de nouveux indices affinant, à chaque fois, les paramètres pour le suivi.

- En 2002, le service a été doté du GDx VCC (polarimétrie laser) analysant les fibres optiques allant à la papille.

JPG - 5 ko
Analyse du nerf optique
GDx

- Des photos de papille sont également prises grâce au rétinographe.

La formation des orthoptistes

L’Institut reçoit et forme des stagiaires. Ils apprennent à installer les patients correctement devant les appareils afin d’éviter tout artéfact. Grâce à l’aide d’orthoptistes expérimentées, ils acquièrent rapidement les impératifs nécessaires à la manipulation des appareils ; base de leur travail. L’enseignement des aînés concerne également la lecture du dossier médical de glaucome et son interprétation dans le cadre de la relation entre les données cliniques et les examens pratiqués.


calle
calle
calle

RETOUR À propos du site | Plan | Suivre la vie du site RSS   haut de page

© 2006-2017 Institut du glaucome, groupe hospitalier Paris Saint-Joseph
Tous droits réservés
  Site référencé sur MediAdresse